CAP 250

Sébastien, Islande

CAP 250 est un programme de recherche dans le domaine des sciences du mouvement, des activités physiques et du sport dans le cadre d’une approche pluridisciplinaire réalisée par l’Institut du Sport et de l’Alimentation Végétale (INSAVE) en partenariat avec  l’Organisation Non Gouvernementale VEGAN MARATHON.

Les Blessures

Nous savons que la course à pied n’est pas un sport violent, mais potentiellement traumatisant, s’il est mal pratiqué, où si l’on s’y prépare mal. Quand on court, à chaque impact, genoux et chevilles encaissent jusqu’à 4 fois le poids du coureur, les tissus, les muscles et le cœur sont donc très sollicités.

Un héros ordinaire

Sébastien Loridon est un père de famille tranquille. Il a fait du sport en club jusqu’à 16 ans (football, natation) puis de manière irrégulière jusqu’à 38 ans.

Il décide d’arrêter le tabac  à 38 ans, et de se mettre à la course à pied. Il a commencé par des petites distances en courant 5 minutes, puis il a rajouté du temps au fur et à mesure, à la sensation depuis 6 ans. Ces dernières quatre années, il a couru en moyenne de 2700 à 4000 kms par an.

En janvier 2018 après 3 ans de végétarisme il devient végétalien et végane.

Sébastien a deux particularités :

1/ Il court pratiquement tous les jours, soit à peu près 250 courses par an soit près de 14000 Km en 5 ans, soit la distance entre Paris et Port Moresby (Papouasie-Nouvelle-Guinée) .

2/ Il ne s’est jamais blessé en 5 ans

L’Institut du Sport et de l’Alimentation Végétale a donc décidé de suivre le parcours de ce héros ordinaire pendant un an dans le cadre du projet CAP 250.