Un dessert de champion.ne !

Cheesecake papaye/kiwi

Spoiler: j’ai utilisé des fruits exotiques parce que j’habite sous les tropiques, mais vous pouvez tout à fait utiliser des fruits de saison qui ont poussé près de chez vous, hein!

Voici un recette de cheesecake végétal, léger, sain et délicieux dont les sporti.fs/.ves pourront se régaler durant leur préparation. En plus, c’est un gâteau sans cuisson.

“What else?..”

🍰 Pour le fond du cheesecake:

. 125 gr de poudre d’amande

. 150 gr d’abricots secs (moelleux)

. 2 kiwis

Mixer les amandes et les abricots ensemble et étaler au fond d’un moule en égalisant bien. Éplucher les kiwis, les découper en tranches (pas trop fines) et les répartir sur le fond du cheesecake. Réserver au frais.

🍰 Pour l’appareil:

. 150 gr de noix de cajou

. 150 gr de fruits (papaye, ici)

. 200 ml de lait de cajou (ou soja)

. 200 ml d’eau

. 2 c. à soupe de sirop d’agave

. 1 sachet d’agar-agar

Mixer tous les ingrédients sauf l’agar-agar jusqu’à obtenir une texture onctueuse.

En réserver une petite partie dans un bol, et porter le reste à ébullition dans une casserole. Ajouter l’agar-agar au mélange froid (dans le bol) en fouettant. Rajouter le contenu du bol dans la casserole – après l’ébullition – , sortir la casserole du feu et bien mélanger pendant quelques minutes.

Verser la préparation sur le fond du cheesecake, et laisser reposer au frais quelques heures.

J’ai décoré mon cheesecake avec des éclats de pistaches, seulement sur la moitié, pour un côté graphique.

💡L’astuce: utiliser un moule à fond amovible, sinon, c’est galère à démouler!

Les + de cette recette:

– un index glycémique bas

– plein de bons nutriments: du fer, du calcium, des protéines grâce aux amandes aux noix de cajou et aux abricots secs, des vitamines grâce à l’insert de fruits, le tout en se régalant!

Astrid

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.