Run péruvien au dessus de 4000 mètres

Le road-trip continu, nous quittons le continent Nord-Américain, pour l’Amérique Centrale, puis l’Amérique du sud.

Nous traversons dans l’ordre le Mexique, le Belize, le Guatemala, le Salvador, le Honduras, le Nicaragua, le Costa-Rica et le Panama ( pour le détail de l’aventure rdv sur notre blog « 5inamericas »).

 

Durant la traversée et la découverte de l’Amérique centrale, je cours peu, les conditions sont difficiles.

  • Le climat est rude (chaleur et humidité) pour mon corps d’européen, les nuits courtes et peu réparatrices.
  • Notre sécurité est primordiale, même si nous sommes une famille, nous sommes des intrus, de « riches blancs » qui voyagent en « maison -roulante » ( cuànto cuesta ? 100 000 dollars ?), courir seul et se séparer du reste de la tribu reste imprudent et complexe à organiser.

Le contexte change en Amérique du Sud, un vrai terrain d’aventures et de libertés, et des sites de légendes.

C’est ainsi que nous arrivons au Pérou ou se déroule le run de légende du jour, dans la région de Cuzco à plus de 4000 mètres d’altitude.

Lors de la préparation de notre voyage, nous savions que la haute altitude deviendrai notre quotidien durant plusieurs semaines.

En Europe , la haute montagne débute au-dela de 2000 mètres, dans ces pays nous allions vivre, conduire, manger et dormir entre 3000 et 5000 mètres….que dire….bah oui…on avait la trouille….mais moi je savais que j’irai faire mon run de 10 km au dessus de 4000 mètres, j’allais pas louper cette chance, oh non, je réalisai mes rêves depuis plusieurs mois et j’en voulais encore …..

Comme souvent, c’est au petit matin que je quitte notre bivouac, à 3900 mètres , j’entame un ascension d’une heure.Je respire bien et avance à un bon rythme.Je réalise que je run au dessus de 4000 mètres, je le vis comme un exploit.

Au détour d’un virage, je longe un terrain de foot avec des gamins de 10 ans qui cavalent sans difficulté : mon exploit, c’est leur quotidien !!!

Je profite de la vue qui est superbe, dans ce pays magnifique qu’est le Pérou, je m’offre une descente rapide, la musique plein les oreilles et des étoiles plein les yeux.

IMG_2600

 

Malgré 1h30 d’effort, je me sens bien et peu fatigué.

Tous ces runs depuis 4 ans, 300 fois par an : des sympas , des moins sympas, , dans la chaleur, le froid, la pluie , le vent,…ils sont la avec moi, ce jour de novembre 2017.

A suivre…….au Lac Titicaca !!!

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.