Deux jours de Trail dans les Pyrénées

Aupa !

C’est le cri d’encouragement ici au pays basque et c’est comme ça que nous nous sommes lancés, petit groupe du Biarritz Olympique Trail&Running sur les chemins des Pyrénées pour un stage de deux jours de trail intense.

Une belle occasion de découvrir des gens formidables, accueillants et généreux, et super sportifs ! Samedi lever à 5h30 pour être au rendez-vous à 7H00 à Bassussary,  pour se rendre tous ensemble sur le point de départ :  projet : les crêtes de Mendibel, pour un parcours de 19 km avec 1312 m de dénivelé positif.

Le temps est superbe et nous galopons d’une crête à l’autre dans la bonne humeur et les rigolades, chacun y allant de son histoire drôle, de son aventure montagneuse; par moment nous marchons tranquillement pour gravir des côtes ou passer en devers le long de pentes herbeuses bien glissantes, c’est que nous ne suivons quasiment aucun sentier. Après une pause pique nique aux chalets d’Iraty à 13h00 , pas facile de se remettre à courir… mais la montagne est si belle ! Nous croisons de chevaux en liberté, les fameux pottoks du pays basque, et observons de nombreux aigles en vol.

12

Sur un sommet le vent se lève et le brouillard qu’on voyait de loin nous arrive dessus, plus précisément  il s’agit d’un nuage accroché aux roches des sommets dans lequel nous pénétrons, il nous enveloppe et nous voilà obligés de nous rapprocher les uns des autres et de nous interpeller fréquemment afin de ne pas nous perdre de vue dans cette atmosphère laiteuse et irréelle. Notre coach et guide hésite sur la direction à prendre, le nez sur la carte qui s’affiche sur l’écran de son téléphone. Il nous engage sur la voie de gauche à partir d’un petit réservoir d’eau planté là mais au bout d’une vingtaine de minutes de descente glissante il s’avise que la bonne direction était à droite du réservoir et nous voilà à remonter tout ce que nous avions descendu pour retrouver le bon chemin … La faute à cette totale absence de visibilité ! Nous rigolons de cette bonne blague et c’est reparti. Il nous aura fallu presque 4h30 pour achever cette première journée, fourbus mais heureux.

IMG_5806

Une escale à saint Jean Pied de Port pour un premier apéro avant de rejoindre le gîte pour une soirée très joyeuse et une nuit courte !

Le lendemain matin dès 9H00, nous revoilà sur les sentiers merveilleux  pour gravir l’Okabe, une petite ballade de 28 km avec 1750 m de dénivelé positif, et encore de somptueux paysages, et encore de bons moments à rigoler, et encore des émotions !  6h30 de bonheur pour cette deuxième journée !!

IMG_5863  IMG_5779

C’est cela le trail, se sentir tellement vivant en harmonie avec le paysage, la nature, se sentir faire partie de ce Tout sans plus de frontières physiques entre nous et l’espace environnant, ne plus réfléchir, ne plus penser, vivre simplement de tout son être, respirer non seulement avec ses poumons mais avec chaque atome de son corps. Comprendre sans se servir de sa raison mais au sens étymologique « inclure dans sa nature propre », c’est cela qui se passe quand notre mental se tait et que notre conscience profonde entre en connexion avec le monde.

Caroline Mézin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.