Compétition ou show ?

L’image à la une ne reflète pas vraiment notre course, vous allez comprendre…

Commençons par le commencement.

Nous prenons de l’avance pour partir de la maison, la remise des dossards est à partir de 12h30 mais avec les manifestations sociales dites des « gilets jaunes » et les difficultés rencontrées hier pour circuler, sans compter la violence à certains points, nous préférons être larges.

Nous nous stationnons tant bien que mal et j’en profite pour que Maïka puisse faire ses besoins, elle aboie déjà beaucoup tant elle a compris qu’il allait se passer quelque chose. Hier soir, en lui disant bonne nuit je lui avais rappelé notre compétition du jour.

détente avant course.JPG

Nous suivons les panneaux « DOSSARDS » mais nous ne trouvons pas le canicross, je demande alors et on m’indique que le retrait se fait directement à l’extérieur pour le canicross. Nous continuons jusqu’au lieu de départ puis redemandons où se trouve ce barnum censé abriter notre recherche. On veut me renvoyer d’où je viens mais une autre personne mieux renseignée nous montre l’emplacement. Ça y est on a notre puce, je l’installe sur le harnais de Maïka et je mets mon dossard.

Je rapproche la voiture et ainsi Maïka se retrouve près de grands espaces verts parfaits pour sa détente et l’échauffement.

installation dossard

On nous dit alors qu’il y aura deux vagues et que c’est par ordre alphabétique, mais on ne connaît pas notre vague… On en déduit que nous sommes dans la deuxième.

Nous n’entendons pas le coup d’envoi mais vu la vitesse sur la ligne de départ et l’engouement collectif de nos canidés, ça y est on est parti à fond !

départ (2).png

Après moins d’un kilomètre Maïka comme à son habitude à besoin de se rafraîchir, facilité par plusieurs piscines mises pour nos chiens, elle s’allonge littéralement dedans pour le plus grand bonheur des spectateurs hilares. Je lui fais alors couler de l’eau sur son dos. Tous les concurrents nous doublent, pendant que j’attends que le bain de Madame soit terminé. Un petit garçon nous dit : « vous allez être derniers » auquel je réponds « ce n’est pas grave » puis un homme rajoute : « l’important est de participer ».

Je l’encourage à repartir, elle sort de la piscine et s’ébroue en arrosant les spectateurs. Nouveaux éclats de rire dans l’assemblée.

Quelques mètres après se trouve un grand abreuvoir pour vache (le parcours passant dans des champs), alors de nouveau une baignade.

Maïka baignade.JPG

Et cette fois c’est moi qu’elle rafraîchit !

rafraichissement maman

2ème perturbation : c’est Monsieur le photographe alors Maïka veut lui faire la fête à chaque passage, et saute même des fossés !

saut de fossé

Très difficile je l’avoue de repartir avec toutes ses pauses ! Mais une bonne traction le reste du temps, qui nous permet de doubler des concurrents, malgré un énième abreuvoir et une roulade toute mouillée contre un spectateur.

course vm caché élan

Nous finissons les 7kms en 36min et nous classons 56ième sur 66 participants.

Une photo de l’arrivée toujours avec le sourire !

course sourire

BONUS

La veille nous avions marché plusieurs heures après avoir dormi en tente, je n’en demandais pas trop non plus et nous courons toujours pour le plaisir.

Nous avons, entre nous, la chose la plus chère au monde : l’amour.

Maïka bisous d'amour trek

« Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction. » – Antoine de Saint Exupéry

même direction

Nolwenn et Maïka

(alias Noly & Mamaï)

2 thoughts on “Compétition ou show ?

  1. Partagé sur FB avec ce commentaire :
    Quel joli et passionnant récit que ce parcours d’amour entre Nolwenn et Maïka. Perso, J’A-DO-RE !

  2. Superbe relation d amour au sens noble du terme et bel article de surcroît relatant une course épique et hilarante. Bravo a toi Nolwenn et a Maika.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.