Le blob, ce n’est pas une blague !

Mais kesako ?

Capture d’écran 2018-12-04 à 10.45.32

Cette étrange chose n’est ni un animal, ni un végétal, ni un champignon. Cela ressemble à une éponge, c’est composé d’un seule cellule avec de nombreux noyaux, et cette cellule peut atteindre une taille considérable qui peut faire plus de 10m2 ( taille maximum enregistrée au Guinness des records )… Cette cellule de la famille des amoebozoaires serait quasi immortelle. Dans sa cellule unique, il comporte 40 paires de chromosomes et 34000 gènes, soit 50% de plus que l’humain (qui je le rappelle comporte 23 paires de chromosomes et 20 000 gènes pour 100 000 milliards de cellules).

Capture d’écran 2018-12-04 à 10.58.35  Capture d’écran 2018-12-04 à 10.59.36  Capture d’écran 2018-12-04 à 11.11.27

Apparu sur Terre il y a 1 milliard d’années, on peut en trouver en forêt, à l’ombre et après la pluie, souvent sur l’écorce des arbres, mais aussi sur le compost. Bien nourri ( il adore les flocons d’avoine qu’il enveloppe puis digère grâce à des substances chimiques ) il peut doubler et même tripler de taille chaque jour… Il se déplace en contractant sa membrane à la vitesse de 4cm par heure, ce qui nous laisse le temps de prendre la fuite si on craint être envahi ! Il peut rester en dormance sous forme séchée pendant 2 ans, on peut le réveiller en l’arrosant. Pour sa reproduction le blob ( qui va disperser des spores : chaque noyau du blob devenant spore ) dispose de 720 types sexuels !

Capture d’écran 2018-12-04 à 11.49.47

Et cette cellule est capable d’apprendre : Le professeur Nakagaki qui l’a étudié a prouvé par diverses expériences la capacité du blob à anticiper un événement traumatisant afin de l’éviter. En France, cette cellule est très étudiée, mais pourquoi ? Parce que quand on travaille sur des organismes bizarres, on peut faire des découvertes étonnantes, notamment sur la régénérescence, ce qui nous intéresse au premier chef.

Caroline Mezin

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.