L’EKIDEN DE PARIS : L’ELAN DU COEUR

Je n’ai pas pour habitude de parler de ma vie personnelle. Quoique ! Je voudrais d’abord vous dire que lorsqu’on ne trouve pas ce dont on a besoin dans sa vie professionnelle, on le trouve ailleurs et en particulier à Végan Marathon. J’ai toujours dans ma tête ce terme de bienveillance utilisé par Maga pour décrire le relationnel du clan, de l’équipe. Oh, tout n’est pas parfait, loin de là mais nous ne sommes jamais aussi heureux que lorsque l’on se retrouve sur un ekiden ou autour d’une table vainement recherchée et enfin trouvée.

Je ne peux pas vous dire dans quel cadre j’ai ressenti cette vive émotion d’avoir partagé la riche journée d’hier avec des personnes dont le cœur est plein d’amour. Oui, j’ose le dire, plein d’amour. Pour ne pas faire chialer Greg, j’ai aussi mon foutu caractère mais ça n’enlève rien au respect que j’ai pour vous tous. Bon, il veut en venir où le zèbre ? Quel drôle de zèbre quand même ! Je veux dire par là, qu’à part mon épouse et mon chat, je vous considère comme ma deuxième famille. Au passage, ma Jocelyne, je t’adore malgré nos petits désaccords et je suis dépité pour ton sac. On devrait se cotiser pour t’acheter un câble de téléphone et un chargeur de batterie. Bon, les fêtes sont pas loin, idée de cadeau, non ? Alors, comment j’ai vécu l’ékiden ?

DSC_0045

LE RELAIS

A part de s’être retrouvé dans le froid à faire des photos à n’en plus finir au point de rater le départ, tout s’est très bien passé dans une très bonne ambiance. D’ailleurs, encore un petit clin d’œil à Jocelyne et Stéphanie qui se sont débrouillées pour remettre les dossards et les sacs aux deux équipes, bravo et merci ! Bon, tout le monde est arrivé et nous nous sommes rendus vers le départ pour assister à l’envol de Lola et Kevin. Le temps de rejoindre la zone de relais, pas le temps de souffler et Kevin transmet déjà le relais à Mégane puis quelques minutes plus tard, il m’est remis par Lola. Tous les relais s’effectueront sans soucis avec des encouragements mutuels jusqu’à la victoire finale. L’équipe végan marathon finit en 3 h 34′ et l’équipe végan warrior en 3 h 44.

DSC_0133

LE RESULTAT

Le résultat est excellent, nous sommes émus et très heureux d’avoir réalisé ces performances dans un véritable esprit d’équipe, une joie partagée pour promouvoir sans violence un mode de vie qui ne s’en prend pas aux autres espèces. Tout cela m’a été droit au cœur et j’en ai pris pleinement conscience aujourd’hui, comme je vous l’ait dit plus haut. Merci à Patricia et Maga d’avoir créé ce mouvement rassembleur. Lola et Greg, c’est toujours un véritable plaisir de vous rencontrer tout comme Liam et Lionel. J’étais aussi très heureux de faire la connaissance des souriantes Stéphanie et Mégane, de Kevin, d’Henry et de Valentin. J’ai enfin pu faire la connaissance de Christian, le coach de Jocelyne. Encore une belle rencontre. Je n’oublie pas la discussion que nous avons eu au restaurant.

20181104_125649

LE RESTAURANT

Je n’avais pas prévu de poursuivre le rassemblement au restaurant mais, malgré une organisation un peu hasardeuse, j’ai pris plaisir à ce que l’on se retrouve ensemble autour d’un repas végan dans une ambiance plus que conviviale. J’ai aussi fait connaissance avec Thierry qui nous avait rejoint.

En fait, j’ai passé une excellente journée avec vous tous, je dis simplement : « quand est-ce qu’on remet ça » ? Et pas forcément à Paris. J’ai hâte de tous vous revoir. Je vous embrasse tous. Un zèbre ému mais HEU-REUX !

Xavier Cornet

images

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.