20 KM DE PARIS : RECORD BATTU !

Il est 7 h 00. Je me prépare et me rends directement à la gare RER de Fontenay sous bois. 15 ans que je n’avais pas participé aux 20 km de Paris. A l’époque, c’était ma 3ème course et j’avais couru la distance en 1H57’43 ». Je descend à Gare de Lyon pour récupérer la ligne 14, ah zut ! elle est fermée le dimanche. Je reprends le RER jusqu’à Charles de Gaulle-Etoile puis la ligne 6 pour descendre à Bir-Hakeim. Il y a beaucoup de monde, normal, c’est la 40ème édition.

J’ai choisi le SAS 1 H 35 mais lorsque j’arrive devant le SAS 1 H 45 à 1 H 54 parce que je me suis trompé, je suis refoulé. Bon, qui peut le plus peut le moins. Mais j’assume mon choix et cette fois-ci je me dirige vers le bon sas. Un photographe de l’organisation est là et demande aux gens s’ils veulent être pris en photo avant le départ. Je saisis l’aubaine surtout que je suis avec le tee-shirt végan warrior et que je veux qu’il soit bien en vu sur l’image. Et puis tout le monde sait que j’adore être pris en photo, voire filmé. J’ai dû raté ma vocation mais il n’est jamais trop tard, n’est-ce pas capitaine Maga…

avant le départ

Le départ est donné mais il se fait par vagues au sein de chaque SAS. Comme je ne me suis pas très bien positionné, j’attends relativement longtemps avant de passer la ligne de départ. Il y a un premier rideau composé de bénévoles qui font monter et redescendre le ruban environ toutes les minutes à peu près. Ensuite, il arrive la même chose avant de pouvoir franchir la ligne de départ. Après un pari avec Yannick et Laurence, je dois passer en 1H39 la ligne d’arrivée. C’est dans mes cordes même si je sais que cela va être un peu difficile. Mais je suis confiant. Après quelques mètres, je constate que tous les concurrents sont mélangés (1h35, 1H45 à 1 H 54…) alors je pousse un coup de gueule : A quoi cela sert-il d’avoir des SAS si par la suite on retrouve des personnes qui ne courent pas à la même allure ? Bien sûr chacun fait ce qu’il peut mais quel est l’intérêt de se mettre dans un SAS ou l’on sait pertinemment que cela ne changera rien à son résultat ? Je dis donc aux organisateurs que c’était une organisation très désorganisée. Du coup, j’ai été parfois obligé de slalomer et de ralentir. Difficile dans ces conditions de tenir un rythme prévu au départ même si j’ai réussi en grande partie à le faire.

Je gère très bien la première côte du départ et la première partie du parcours plutôt bucolique lors du passage dans le bois de Boulogne n’est pas pour me déplaire. J’ai mon Camelbak allégé mais je m’arrête tout de même quelques minutes au ravitaillement. Je cours à une allure de 12 km/h, parfois plus ce qui est tout à fait convenable vu l’objectif. Mais la température monte et la chaleur commence à se faire sentir. Je commence à souffrir un peu au 12ème kilomètre mais je m’accroche en pensant à l’image suivante : Les lapins torturés pour leur fourrure en Chine et sûrement ailleurs et je me dis que si eux endurent ces épreuves là, je n’ai pas le droit moi de défaillir. Je cours pour les animaux et je ne l’oublie pas.

20 km de Paris1 2018

Là ou ça va faire mal, c’est au 14ème km car nous allons nous retrouver sur les quais de Seine en plein soleil. Pas facile à gérer mais je m’accroche. A un moment donné, je suis l’allure d’un jeune homme devant moi qui me convient parfaitement. Il sera mon lièvre pendant quelques kilomètres. Après cette longue ligne droite interminable un peu trop chaleureuse, j’arrive enfin au pont ou nous allons faire demi tour et l’ombre revient ce qui permet de relancer un peu. Mes jambes commencent toutefois à se faire lourdes mais je tiens jusqu’au bout. Je n’ai pas eu la force d’accélérer pour rester dans l’objectif que je m’étais fixé:1 H 39′. Je relativise parce que je termine en 1 h 41’37 » et je ne suis pas si loin du résultat envisagé. Je suis donc heureux de franchir la ligne d’arriver avec un aussi bon score. Je crois que le tee-shirt végan warrior y est aussi pour quelque chose. Il ne suffit pas de l’écrire, il faut l’être. En prime, une super médaille avec un motif street art, j’adore. Rendez-vous le 28 octobre 2018 au marathon de Rennes et puis enfin l’Ekiden de Paris où nous allons tous nous retrouver en équipe aussi nombreux et pour la première fois. AIO

100_2856

Xavier Cornet

6 thoughts on “20 KM DE PARIS : RECORD BATTU !

  1. Bravo le Zèbre !!!
    Sympa la photo avec la tour Eiffel.
    Moi la médaille je la trouve pas très jolie, mais si elle te plaît alors tant mieux car c’est toi qui la mérite !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.