Les nutriments en alimentation végétale : #6 l’iode

Dans ce sixième volet de la série « Les nutriments en alimentation végétale », c’est d’iode qu’il s’agit. Un nutriment trop souvent oublié et dont les carences peuvent causer de vrais ravages, notamment chez les femmes enceintes.

Données retransmises ici à titre purement informatif depuis les sources indiquées en fin d’article. Il appartient à chacun.e de faire les vérifications nécessaires. Ces articles ne se substituent en aucun cas à un avis médical.

L’iode

L’iode est un micronutriment souvent négligé dans l’alimentation malgré son importance cruciale – en particulier chez la femme enceinte. Il est l’une des principales composantes des hormones thyroïdiennes, permettant la régulation de la température interne, la bonne santé du système reproducteur, de la croissance ou encore de la production de cellules sanguines – entre autres, la liste est encore longue !

Il est important de prendre garde à ne pas dépasser les doses maximales journalières recommandées : l’iode, en trop grande concentration, est néfaste pour la santé ! Pas d’inquiétude toutefois : les seuils de tolérance maximaux sont en général 10 fois supérieurs aux apports journaliers recommandés.

Pour les adultes, l’apport nutritionnel recommandé est de 150mg/jour, 220 pour la femme enceinte et 290 pour la femme allaitante.

(liste non exhaustive)

Sel iodé Algues Compléments
(apport seul insuffisant !) Kombu Veg1
  Wakamé  
  Nori  
  Dulse  

Note : les comprimés de VEG1 suffisent à couvrir le besoin journalier recommandé en iode – attention donc en cas de supplémentation à part !

Sources :

Vegan-pratique.fr

www.passeportsante.net

www.vivelab12.fr

www.alimentation-responsable.com/sites/alimentation-responsable.com/files/Position_VG_ADA2009_VF1.00.pdf

www.alimentation-responsable.com/position-de-lapsares

ciqual.anses.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.