Instants de poésie

cortège - Magà Ettori - The man who dreamed of faerylandELOGE

Ton corps parfumé d’orchidée
M’enivre par sa douce sensation
De fraîcheur sentimentale et de passion
Comme le souffle du vent sur les peupliers

Ton charme aux milles visages
Me rend si faible à ton égard
Ton regard noir qui me dévisage
Tel celui d’un guépard

Ton esprit plus vif que l’éclair
M’impressionne par sa rapidité d’expression
Ta force plus que volontaire
A la densité d’un volcan en érosion

Tu es la fée de mes rêves
Plus belle que l’arc-en-ciel
De toi, je veux goûter la sève
Et toute ma vie t’être fidèle.

Xavier Cornet (juin 1989)

LA RÉELLE ILLUSION

Une légère brise la fit s’endormir
Le sommeil lui suggéra de longer un chemin de forêt
Qui la mènerait au lieu du Grand Saphir

La fée, d’un coup de baguette magique
Illumina cet endroit de mille couleurs
Accompagnées d’un brin de musique

Un vieux chêne s’adressa à Christine en ces mots :
“ Dieu t’a désigné pour être la muse
D’un poète qui vit dans l’eau ”

Une demoiselle au visage de chat
Te conduira dans sa demeure marine
Où, le cœur battant, il t’accueillera

Tu devras prononcer les mots doux
Que vous êtes seuls aptes à comprendre
Tu suivras le chemin des beaux bijoux

Maintenant tu dois garder ce secret
Partir au devant de ce prince de l’océan
Il te prendra pour femme désormais

Elle se rendit jusqu’au site des amours
Où l’homme au cœur tendre
Ne se lassait pas d’attendre

La demoiselle qui l’avait conduite jusque là
Disparut dans une pluie d’étoiles
Que l’aurore avait fait disparaître ici-bas

Alors ma femme ouvrit les yeux
Elle m’embrassa tendrement dans le cou
Heureuse d’avoir fait ce rêve merveilleux

Mais était-ce bien un rêve ,
La demoiselle au visage de chat s’était assoupie
Elle dormait profondément au bord de notre lit…

Xavier Cornet  (octobre 1992)

Résultat de recherche d'images pour "chat sur le lit"

1 thought on “Instants de poésie

  1. L’esprit tout entier est en mouvement dans ces 2 superbes poèmes !
    Le langage est moderne, les images mentales stimulent la sensibilité et même, laissent une empreinte psychique.
    Je me suis laissé vivement pénétrer de tout ce charme, vraiment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.