Des animaux sur la terre

18700685_10211086082001941_1307562923118296238_oCédric a 26 ans, il est enseignant en philosophie, végétalien, et porte-parole de l’association 269 Life France qui soutient VEGAN MARATHON depuis le marathon de Paris 2017.

Il y a 2 mois, Cédric a publié un livre philosophique sur le statut de l’animal : « Des animaux sur la terre ».

IMG_4218.JPGLa philosophie fait partie de Cédric, quand on lui demande pourquoi il est devenu vegan il y a quelques années, il répond que c’est tout simplement en apprenant que la consommation de produits d’origine animale n’étant pas nécessaire, elle ne constituait pas une justification valable à l’exercice de la domination humaine.

Durant ses études de philosophie, Cédric commence à écrire sur le thème de l’animalité en découvrant des travaux passionnants comme ceux de Jakob Von Uexkull https://www.universalis.fr/encyclopedie/jakob-von-uexkull/ d’Augustin Berque https://www.franceculture.fr/personne-augustin-berque.html et de Florence Burgat https://www.franceculture.fr/personne-florence-burgat.html Ce thème constituera son mémoire de master en philosophie et le point de départ de son livre, pour lequel il interprète et fait dialoguer ces travaux, en les rendant accessibles au grand public.

IMG_4228Le programme est alléchant :

*Inclure la réalité humaine dans un ensemble plus large incluant la pluralité des êtres vivants, avec les significations biologiques et symboliques de leurs milieux, leurs temps et leurs espaces vécus

*Mettre en évidence les limites des approches écologiques traditionnelles et poser les bases d’une éthique du milieu

*Penser la spécificité du vivant (par rapport à la matière inanimée) oubliée par la biologie (qui étudie indistinctement l’organique et l’inorganique en termes physico-chimiques)

*Montrer ce que la reconnaissance des milieux du vivant apporte aux théories de l’évolution traditionnelles de manière à se défaire totalement des lectures anthropocentriques (humano-centriques)

*Se détacher des traditions anthropocentriques, principale­ment héritées des religions monothéistes jusqu’à l’Humanisme de la Renaissance, qui posent l’être humain comme le centre ou la finalité de toute chose et envisagent la réalité dans la seule perspective humaine

*Dépasser les barrières conceptuelles qui ont séparé l’Homme du reste du règne animal et nous empêchent de pouvoir rendre compte de la vie animale

*Repenser l’animalité et comprendre le comportement animal pour mettre en évidence la spécificité de la vie animale par rapport au vivant en général

*Reconnaître les animaux pour eux-mêmes, en dehors des usages qu’on leur impose habituellement

*Envisager une transformation de nos rapports avec les autres animaux terriens et d’autres modes de coexistence

IMG_4233.JPG

Cédric ne s’arrêtera sans doute pas là dans l’écriture, puisque, outre les discours qu’il écrit pour 269 life France, il prépare toujours quelques textes sans savoir pour l’instant la manière dont il décidera de les utiliser.

Pour le moment, plus de cent exemplaires de son livre se sont déjà vendus !

Bravo Cédric pour ce bel ouvrage pour la reconnaissance des animaux, de leur diversité, de leur singularité.

Le livre est disponible sur le site de l’éditeur : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=54577&motExact=0&motcle&mode=AND

Et sur les autres sites de vente en ligne ainsi qu’en commande dans toutes les librairies.

http://www.facebook.com/DesAnimauxSurLaTerre

Article Magali Paris / Photos Chloé Ka

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.