Premiers pas à la salle

Quand je suis devenue végane, ma famille, mes amis, mes proches en général, s’inquiétaient des carences que j’allais développer, notamment en protéines.
IMG_20170923_184251.jpgJ’ai couru mon premier marathon 2 semaines après avoir fait basculé mon mode de vie et depuis, j’en ai couru 3 autres. Ça les a rassuré je pense, même s’ils ont peut-être encore un peu de mal à saisir comment c’est possible. A la limite, on me dit « Bon OK, tu pratiques la course de fond, mais c’est pas très explosif comme sport, si tu faisais du sprint ou du tenis ou, mieux, de-la-mus-cu, tu verrais que c’est IM-PO-SSIBLE de se passer de protéines animales ».
Arfff, dois-je le prendre comme un défi ? J’ai eu l’occasion de trainer dans des salles de musculation il y a bien longtemps et j’avais aimé soulever de la fonte. En plus, tous les jours en rentrant chez moi, je passe justement devant une salle qui me fait de l’oeil. Elle est petite, pas fréquentée par des poseurs, bien équipée. En juin je saute le pas et je m’abonne. Les 2 premiers mois gratuits et deux séances de coaching individuel offertes. Ca se présente bien. La salle n’est pas bondée; un autre atout même si j’appréhende la rentrée (finalement, on est maintenant en novembre, ça reste très « circulable »).
fitness-price-paris-11e-5
1er coaching pour me faire un petit programme spécial endurance musculaire, en complément de la course, dans le cadre de la préparation du marathon de Berlin. Coach très sympa, mignon, ce qui ne gâche rien, qui s’intéresse au véganisme (euh c’est quoi ton 06 ?) et qui ne se lasse pas de répondre à mon milliard de questions. Les exercices proposés sont réalisés uniquement au poids du corps (ben vi, la masse musculaire pour courir c’est un peu encombrant), avec pas mal de gainage. J’ai suivi ce programme pendant 2 mois mais j’avoue ma frustration. Moi je veux lever de la fonte !!
téléchargement2eme coaching avec un spécialiste du renforcement postural. Agréable surprise, il me dit que j’ai une bonne conscience de mes postures mais détecte une petite anomalie au niveau de mon genou droit. Je m’en étais également rendue compte en m’entraînant devant un miroir. Au fait, j’en profite pour tordre le coup à une idée reçue. Si les gros bras s’entraînent parfois devant un miroir, c’est pas pour admirer leur corps de beau gosse, super bien gaulé, avec tout ce qu’il faut où il faut, avec un peu d’huile pour marquer les reliefs c’est encore mieux… euh… je m’égare ! Bref, non ! C’est pour contrôler leur position et éviter les blessures (OK, OK, on aime bien aussi observer le résultat de notre dur travail). Bon, tout ça c’est bien joli mais moi je-veux-lever-de-la fonte !! Je laisse passer le temps jusqu’à avoir rempli les engagements pris autour du running. Je m’occupe avec les dénivelés des tapis de course et les elliptiques.
IMG_4151On est fin novembre, voilà, maintenant je vais pouvoir m’y mettre. Youpi! Sont pas sympas ces fabricants qui font des machines réglables que pour des gens qui restent dans les standards en terme de taille. Qu’à cela ne tienne, je fais quelques recherches et je me dégote un programme 100% altères en mode full body. Me voici donc lancée. Ah qu’il fait chaud, qu’il fait bon dans cette petite salle bien amicale ! Après 5 hivers passés à courir 3-4 fois par semaine, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, ce cocon me fait un bien fou, je pourrais y rester des heures !
Karine Estelle
Résultat de recherche d'images pour "To be continued"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.