Le Souffle de VEGAN MARATHON

souffle espoir 3Il s’agissait d’une journée ordinaire pour le CLAN VEGAN MARATHON, ce dimanche 24 septembre sur la planète Terre, une journée dédiée à la lutte contre la mucoviscidose. Nous pourrions céder à l’émerveillement de l’engagement, à l’euphorie du sport, et à la magie de VEGAN MARATHON. Mais ce serait trop. Après tout, il ne s’agit que d’une bande 21762116_120538525322122_7892293244463589574_nde runners qui ont décidé de s’unir, d’unir leur voix pour la cause animale et le dépassement de soi. Aujourd’hui le clan s’élançait alors que Camille traversait des champs de maïs sous les balles : « L’horreur ! mon coeur a faillit s’arrêter. J’ai voulu courir loin des pots d’échappement et des chasseurs m’ont encerclé. Ils tiraient au sol, un a tiré depuis un champ de maïs ou je ne sais quoi tellement je suis sous le choc, sans aucune visibilité, c’est là que j’en ai fait une crise de tétanie, j’ai clairement entendu le sifflement des plombs à quelques mètres de moi. J’ai terminé en faisant des tours de stade. Horrifiée. La nature n’est plus accessible pendant la chasse. »

21985582_10211759988770266_286178129_o.pngMarc-François et Stéphane s’élançaient pour l’AIACCINA (l’Urban Trail d’Ajaccio) au profit du Comité de la Corse du Sud de la Ligue contre le cancer. Le parcours est composé d’une boucle de 11 km assez sportive. Marc-François  et Stéphane sont partis du complexe sportif Pascal Rossini vers le boulevard Sampiero pour rejoindre la rue du Cardinal Fesch jusqu’à l’avenue du Premier Consul. Avenue de Paris, ils ont bifurqué rue Général Campi en direction de la montée des marches rue Henri Dunant et du chemin de l’Olivetto vers l’Avenue de Verdun  jusqu’au Chemin du Bois des Anglais pour rejoindre le sentier des Crêtes. Ce chemin accessible à tous leur a offert des points de vue exceptionnels sur la côte, des vues plongeantes en balcon au-dessus de la mer. Puis ce fut l’ultime longue descente jusqu’à l’avenue des Crêtes et la route de la mer jusqu’à la ligne d’arrivée au complexe sportif Pascal Rossini. Et un passage sur France 3 Via Stella pour VEGAN MARATHON.

6.png

OliviaAutre VG-COACH en compétition, Olivia (chez elle, le jour des 85 ans de son papa), qui participait à La Sauvage, course des terrils : « 5 terrils, bien noire, contente de mon trail, 2h37, je suis classée 6eme V1F. Vegan Marathon m’a donné la force de monter et descendre ces terrils! La sauvage, une course dans la forêt de Raismes (Nord) où on monte cinq terrils le 1er on le monte avec les mains tellement la pente est raide, le 3eme on le descend sur les fesses tellement c’est raide aussi et le dernier on le monte à la corde. .. donc j’étais bien noire car les terrils ce sont les montagnes du Nord avec les résidus de charbon… heureusement entre les terrils on peut courir dans cette magnifique forêt. Un hommage à mes grands-parents mineurs… contente de cette belle épreuve! Je dois récupérer des photos sur l’épreuve et ces terrils demain. Je vais regarder mon classement. Vegan Marathon m a beaucoup aidé durant cette épreuve car je déteste les descentes et les montées pas toujours simples….  Et j’ai même pu discuter avant le départ avec une runneuse de Belgique végétarienne Et j ai bien sûr parlé de Vegan Marathon En l’incitant à découvrir ce grand mouvement Pour les animaux. »

Guylaine bouclait en 1:36:19  la course Paris-Versailles. La Grande Classique est célèbre pour son parcours atypique et exigeant. Après 6 km très plats en bord de Seine, le parcours emprunte la fameuse côte des Gardes. Cette pente pouvant atteindre par endroit jusqu’à 9 % et longue de 2,1km représente la principale difficulté. Les derniers 2 km sont également redoutés car ils se courent sur l’avenue de Paris, une double voie très large (et donc généralement venteuse) en faux plat montant souvent qualifiée d’interminable.

souffle espoir 2Jonathan, Céline et Marine portaient les couleurs de VEGAN MARATHON pour la Course du Souffle au profit de Vaincre la Mucoviscidose. Les Virades sont la journée nationale de mobilisation contre la mucoviscidose. C’est une fête solidaire. dont le but est de collecter des fonds pour vaincre la mucoviscidose et sensibiliser le grand public. Marine a fini son 10km en 58:00 et Céline en 53’57 :  » C’était une course sympathique au bois de Boulogne avec un temps très agréable. Le parcours est bien plus simple qu’à l’entraînement (buttes chaumont), ce qui m’a permis de dépasser mon record. J’ai été très fière d’ailleurs de porter mon t-shirt à ce moment-là ! Et cette course m’a encore plus motivée pour les suivantes ».

souffle espoir 1Jonathan, lui faisait d’une pierre deux coups en utilisant cette course pour sa préparation pour le marathon de Paris  : Pour la préparation de mon marathon j’ai décidé d’augmenter ma vitesse, je me suis donc inscrit à un 5K, j’ai suivi pendant plusieurs semaines les conseils d’un coach qui m’a changé ma manière de courir et ma forcer à repousser mes limites. En cherchant ma route, et sans trop me fouler, je l’ai couru en 20’44, j’aurais pu descendre en dessous de 20 si je ne m’étais pas perdu . Au moins de janvier 2017, je n’étais pas capable de courir 5 mètres sans me plaindre.

Mathilde participait à l’Alésia Trail, histoire de se frotter aux plateaux étroits et aux vallées encaissées du Haut-Auxois. Un week-end sera sportif, festif et familial avec buffet gaulois, repas d’après course, animations et courses enfants.  Espérons que ça ne se soit pas terminé comme dans ces histoires d’Astérix autour de sangliers rôtis. En attendant Mathilde a bouclé ce trail de 24km et 750D+ en 2h53.

5Alice courait le demi de Montréal sous une chaleur accablante : Malgré la canicule qui s’est abattue sur Montréal ce week-end et le marathon 42.2km ait été annulé… le demi marathon a tout de même eu lieu malgré la chaleur et l’humidité! Je visais un temps de qualification pour le marathon de New York mais les conditions n’étaient pas idéales ! J’ai tout de même réussi un temps de 1:39:42, c’est bon pour moi malgré ces conditions. Ce fût une bonne préparation pour mon demi marathon à La Havane à Cuba qui aura lieu en novembre malgré les dommages de l’ouragan Irma. Il fera sûrement chaud aussi !

Karine qui courait le prestigieux Marathon de Berlin nous refuse toute information, sousKarine Berlin 2 prétexte que l’on doit suivre la suite de son aventure dans  » ich-bin-eine-berliner épisode 3  » ce que nous ferons avec le plus grand plaisir. Nous avons pu nous procurer une photo de sa médaille, un selfie d’avant course et quelques mots à l’adresse du clan : Hello mon clan ! Je viens juste d’arriver à l’hôtel. Chrono officiel : 04:45. J’aurais aimé me rapprocher des 04:30 comme à Barcelone, mais vu la préparation light que j’ai fait, je m’en tire vraiment pas mal. Difficile à partir du 35eme km. Les jambes allaient bien, pas de crampes ni de douleurs musculaires, mais groooosse fatigue et j’en avais un peu marre aussi. Les 7 derniers km ont été longs. Départ sous la bruine et un peu de pluie après l’arrivée. Maintenant le ciel se dégage. Après un bonne douche, j’aurais peut être retrouvé assez de forces pour sortir. De toute façon il faut que je mange et il y a zéro option vegan à l’hôtel. Dans quelques jours je vous en dirais plus avec un récit détaillé et quelques photos. À suivre donc dans notre magazine Vegan Marathon.

La dernière compétition de la journée était la Course du Luxembourg au profit de La Fondation du Souffle et de Orphéopolis (Orphelinat de la Police Nationale). Montée/descente, descente/montée pourrait résumer ce parcours autour du Sénat, et un peu de faux-plat. Nous avons eu une pensée pour les candidats du Parti Animaliste à quelques mètres de nous, en pleine bataille des élections sénatoriales. Deux sont des responsables de VEGAN MARATHON, à savoir Isabelle Yvos (Ambassadrice VEGAN MARATHON France) et Florence Juralina (déléguée partenariats internationaux), ainsi que Isabelle Dudouet-Bercegeay responsable de VEGE COOK (association partenaire de VEGAN MARATHON). Ce combat politique de première importance éclaire la voie de la sagesse. Ce n’est pas dans des champs de maïs que ce se réglera le partage de l’espace entre les chasseurs, les animaux, les promeneurs et les sportifs mais bien sous les ors du Sénat.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALors de cette course trois runners de VEGAN MARATHON, Ariakina, Jacques, et Magà. Le départ à la Viking aurait fait passer les pirates scandinaves pour de sympathiques dandys. Jacques qui voulait absolument battre son record personnel (moins d’une heure) s’élança et disparu dans le soleil levant, et arrivant sans trop d’encombre en 55:00 minutes. Arikiana et Magà on continué leur course à allure de sénateur, pour arriver en 1:00:26 pour Magà et 1:00:23 pour Ariakina. La cadette de VEGAN MARATHON empocha au passage la place de deuxième de sa catégorie, et offrant une première coupe pour VEGAN MARATHON ! Comme nous vous le disions, il s’agissait d’une journée ordinaire pour le CLAN VEGAN MARATHON, sous réserve de ne pas manquer de souffle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

1 thought on “Le Souffle de VEGAN MARATHON

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.